La valeur des œuvres et sculptures de Joseph Chinard

Chinard, sculpture en marbre

Si vous détenez une œuvre réalisée par l’artiste Joseph Chinard ou d’après, et que vous souhaitez connaître sa valeur, nos experts et commissaires-priseurs agréés par l’état vous offrirons leurs services d'expertise. Nos spécialistes s’emploieront à réaliser une expertise gratuite de votre œuvre, et vous transmettront une estimation précise de sa valeur sur le marché actuel. Par la suite, si vous désirez vendre votre œuvre, nous vous orienterons vers le meilleur dispositif possible pour en obtenir un prix optimal.

Cote et valeur de l’artiste Joseph Chinard 

Sculpteur néoclassique qui a connu une certaine renommée aussi bien sous l’Ancien Régime que sous le 1er empire, Joseph Chinard a réalisé de prodigieuses ronde-bosse en terre cuite et des médailles.  Les prix auxquels ses œuvres se vendent s’échelonnent entre 300€ et 720 000€ ; En 2023, un groupe statuaire en marbre de Carrare représentant une renommée au milieu des armes a été vendu aux enchères à hauteur de 120 000€.

Ordre de valeur allant d’une œuvre simple à la plus prestigieuse 

Estimation

Sculpture

200 – 720 000€

Faites estimer gratuitement vos objets par nos experts

Réponse en - de 24h

Estimation gratuite
Chinard, Buste en terre cuite figurant Juliette Récamier

Style et technique d’un sculpteur

Joseph Chinard est particulièrement connu pour les bustes sculptés. Depuis l’Antiquité, le buste sculpté en marbre immortalise les hommes les plus illustres et consiste à représenter une figure sur un socle, de face, nue ou vêtue d’un drapé. Cette pratique connait un regain d’intérêt dans le dernier tiers du XVIIIème siècle à la faveur du néoclassicisme, courant auquel Joseph Chinard appartient. La technique du sculpteur Joseph Chinard est remarquable. Les terres cuites révèlent une grande finesse d’exécution.  Les visages expressifs et le goût du détail ont fait toute la renommée de l’artiste. Outre ses nombreux portraits, Chinard réalise des groupes statuaires souvent allégoriques tels que La République en 1794 en terre cuite.

Faites estimer gratuitement vos objets par nos experts

Réponse en - de 24h

Estimation gratuite

Qui est Joseph Chinard ?

Joseph Chinard (1756-1813) débute son apprentissage artistique à l'école de dessin de Lyon, avant d’entrer à l'atelier de sculpture de Barthélémy Blaise. Concernant sa technique, il la perfectionne à Rome entre 1784 et 1789 tout en aiguisant son œil artistique. Il séjourne dans la capitale italienne car il est appelé à réaliser des commandes pour l’église Saint-Paul, en particulier les sculptures des quatre évangélistes et les somptueux pendentifs du dôme. En 1796, il est récompensé par le prestigieux Premier Prix à l’Académie Saint Luc de Rome. Il se positionne en faveur de la Révolution Française en 1789 et conscient de la nécessité de renouveler le répertoire iconographique, il adopte une tangente différente de ses homologues sculpteurs en privilégiant les compositions allégoriques ce qui seront particulièrement appréciées sous le premier Empire. Il est cependant ponctuellement incarcéré en 1791 sur ordre du Pape notamment pour deux œuvres subversives : Jupiter foudroyant l’Aristocratie et Génie de la Raison foulant aux pieds de la Superstition.

D'autres pièces de la même époque vendue aux enchères

Comment a-t-il marqué sa période ?

Dans le contexte de L’empire les bustes que sculpte Joseph Chinard revêtent une signification symbolique comme placer Napoléon et son épouse dans le sillage des empereurs romains. Réalisé en 1805, le portrait de l’impératrice Joséphine arbore les différents symboles de l’iconographie officielle impériale comme l’aigle tandis que sa poitrine est soulignée par un drapé maculé de l’abeille impériale. Il sculpte le portrait de plusieurs « merveilleuses » dont la plus célèbre d’entre elle est Juliette Récamier.  Un fabuleux portrait de Juliette Récamier en terre cuite a d’ailleurs été adjugé en 26 000€ en 2013. En 1808, on lui décerne la grande médaille d’or du Salon de Paris puis en 1809 il devient membre de la Société littéraire de Lyon.

La période du Consulat, propice à la création artistique, voit fleurir de nombreuses commandes pour Joseph Chinard. De 1798 à 1812, c’est dans les prestigieux Salons parisiens qu’il expose ses œuvres. Retenant les faveurs de Napoléon, les commandes qu’ils reçoit augmentent de manière significative, en l’occurrence des portraits de la famille Bonaparte. Il a par ailleurs œuvré pour réalisation des décors de l'arc de triomphe du Carrousel à Paris en 1812. En outre, il a décoré en partie l'arc de triomphe de Bordeaux, et a réalisé une splendide statue pour la fontaine de la place de la Douane en 1809.

Faites estimer gratuitement vos objets par nos experts

Réponse en - de 24h

Estimation gratuite

Comment reconnaitre la signature de Joseph Chinard ?

L’artiste signait quasiment systématiquement « Chinard de Lyon » en hommage à l’école qui lui a dispensé ses premiers enseignements.

Signature de Joseph Chinard

Comment connaître la valeur d’une œuvre de Joseph Chinard ?

S’il s’avère que vous possédez une sculpture de Joseph ou d’après lui-même, demandez sans hésitation une évaluation gratuite par le biais de notre formulaire sur notre site internet. Un membre d’auctie’s, vous contactera promptement afin de vous communiquer l’estimation de la valeur de votre œuvre, sans oublier de vous transmettre les informations ad hoc sur celle-ci. Si vous considérez vendre votre œuvre, vous serez également accompagnés par nos spécialistes afin de bénéficier d’alternatives pour la céder au meilleur prix possible.

Faites estimer gratuitement vos objets par nos experts

Réponse en - de 24h

Estimation gratuite

D'autres créations d'artistes à découvrir

security

Site sécurisé, anonymat conservé

agrement

Commissaire-priseur et expert agréé par l'État

certification

Estimations gratuites et certifiées