Dihl et Guérhard, valeur des porcelaines de la manufacture de la rue du Temple

Dihl Et Guerhard Ange

Les décors de la manufacture sont très variés et reprennent des modes de l’époque tel que le décor dit « au barbeau », des décors à l’antique, ainsi que des décors dit « à la Salambier » ou encore des décors figurant d’important bouquets de fleurs épanouies.  

Si vous êtes en possession d'une porcelaine signé de la Manufacture Dihl et Guérard ou de toute autre pièce en porcelaine de Paris, n'hésitez pas à solliciter une évaluation gratuite en remplissant notre formulaire en ligne. 

Un membre de notre équipe, composée d'experts et de commissaires-priseurs agréés, vous contactera pour vous fournir une estimation de la valeur marchande de votre porcelaine de Paris. Si vous envisagez de vendre votre pièce d'art, nos spécialistes vous guideront également à travers les différentes alternatives disponibles pour obtenir le meilleur prix possible pour votre œuvre, en tenant compte des tendances du marché et des spécificités de chaque objet.  

Ordre de valeur pour une porcelaine allant de la plus basique à la prestigieuse  

Type d'objet

Estimation

Tasse et sous-tasse

De 40 à 10 066€

Assiette

De 30 à 500€

Partie de service à café

De 200 à 2 000€

Partie de service de table

De 300 à 6 000€

Centre de table en biscuit

De 400 à 5 000€

Tableau peint sur porcelaine

De 10 000 à 110 000€

Vase en porcelaine

De 500 à 800 €

Faites estimer gratuitement vos objets par nos experts

Réponse en - de 24h

Estimation gratuite
Dihl et Guérhard - Tasse en porcelaine provenant du service l'impératrice Joséphine

Dihl et Guérard, l’ascension fulgurante d’une étoile filante 

La manufacture de porcelaine de Dihl et Guérhard, située à Paris, est célèbre pour son histoire et sa production, ayant traversé l'Ancien Régime, la Révolution, le Consulat, l'Empire et fermé sous la Restauration.  

Faisant partie des manufactures privilégiées, elle bénéficiait de la protection du jeune duc d'Angoulême, neveu du roi Louis XVI. Il s’agissait d’un acte purement politique essentiel à la survie de la manufacture face à la réglementation favorisant la manufacture royale de Sèvres. 

La société, fondée en 1781, fut le fruit de la collaboration entre Christophe Dihl, modeleur et technicien talentueux, et les époux Guérhard, qui apportèrent les fonds nécessaires et gérèrent les aspects financiers et commerciaux. Dihl, en plus de son savoir-faire en fabrication de porcelaine, était un chercheur et un inventeur, tandis qu'Antoine Guérhard était probablement expert en extraction de cobalt et sa femme, Madame Guérhard, gérait la vente et la tenue des livres avec probité et intelligence. 

La manufacture connut un grand succès dès ses débuts, employant en 1785 douze sculpteurs et trente peintres, et se disent rapidement débordée de commandes.  

Face au succès, les locaux de la rue de Bondy devinrent trop petits, et une somme de 432 000 livres fut allouée à l'acquisition d'un espace plus grand, l'hôtel Bergeret, situé près de la rue de Bondy. Ce nouvel établissement accueillit des visiteurs prestigieux, tels que Gouverneur Morris, représentant des États-Unis d'Amérique à Paris, qui acheta des porcelaines pour Washington. Malgré la Révolution, la manufacture continua de fonctionner, et en 1793, Dihl embaucha une cinquantaine d'ouvriers supplémentaires. 

Dihl et Guérhard - Tasse en porcelaine provenant du service l'impératrice Joséphine

La manufacture de la rue du Temple et son succès 

En l'an V, la manufacture de la rue du Temple est estimée supérieure à celle de Sèvres, notamment en termes de ventes, car elle exportait beaucoup. L'année suivante, en l'an VI, la courbe grimpante se poursuit avec l'obtention d'une récompense prestigieuse lors de l'exposition des produits de l'industrie. Dihl avait présenté des tableaux sur porcelaine, témoignant d'une grande habileté technique, et fit sensation en présentant à l'Académie des Sciences son rapport sur des couleurs inaltérables à la cuisson. Le 25 décembre 1797, Mme Guérhard marie sa fille unique avec une dot considérable, et le 27 décembre, Mme Guérhard épouse Mr Dihl en présence des meilleurs peintres de leur manufacture. 

Grâce au choix judicieux des meilleurs spécialistes pour les différents postes, la manufacture continue son ascension jusqu'à la grande exposition de l'Empire en 1806 et le Salon de la même année. Dihl obtient une médaille d'or et son établissement est considéré comme l'un des plus florissants d'Europe. De nombreux peintres talentueux travaillent pour lui, dont Le Guay et Sauvage. Cependant, le déclin commence derrière cette façade brillante, principalement en raison de la crise économique consécutive aux guerres napoléoniennes et au blocus continental mis en place par les adversaires. Dihl vendait beaucoup à l'étranger, notamment en Angleterre, en Russie et en Espagne. Dès 1807, il demande un prêt à l'État et ne fait plus travailler que 40 ouvriers. Trois ans plus tard, en 1810, il n'en avait plus que 16. 

Malgré les difficultés, la manufacture est la seule manufacture de porcelaine citée dans un rapport du préfet de Paris parmi les quarante-sept manufactures les plus importantes de Paris, occupant le sixième rang. Cependant, les premières ventes immobilières interviennent en 1818, et l'hôtel lui-même est vendu en 1823. La fabrication avait cessé dans l'hôtel en 1822, mais Dihl conservait encore des bâtiments avec les fours et certains ateliers. Face à ce désastre dû en partie aux nouvelles conditions économiques auxquelles ils n'avaient pas su s'adapter, les vieux époux se firent des reproches amers et s'accusèrent mutuellement de leur ruine. Une dissolution de société fut ordonnée par le Tribunal en 1828, nommant Dihl liquidateur, mais il ne fit pas grand-chose. Cette responsabilité lui fut retirée judiciairement en décembre 1829, et il mourut deux mois plus tard en février 1830, à l'âge de 77 ans. Mme Dihl, malade et octogénaire, succomba à son tour en 1831.

Faites estimer gratuitement vos objets par nos experts

Réponse en - de 24h

Estimation gratuite

D'autres créations d'artistes à découvrir

D'autres objets similaires vendus aux enchères

security

Site sécurisé, anonymat conservé

agrement

Commissaire-priseur et expert agréé par l'État

certification

Estimations gratuites et certifiées