Cote et valeur des pichets Picasso et Madoura

Pichet en terre cuite Picasso x Madoura

Si vous détenez une œuvre réalisée par l’artiste Pablo Picasso en collaboration avec l’atelier Madoura ou d’après, et que vous souhaitez connaître sa valeur, nos experts et commissaires-priseurs agréés par l’État vous offrirons leurs services d'expertise. Nos spécialistes s’emploieront à réaliser une expertise gratuite de votre œuvre, et vous transmettront une estimation précise de sa valeur sur le marché actuel. Par la suite, si vous désirez vendre votre œuvre, nous vous orienterons vers le meilleur dispositif possible pour en obtenir un prix optimal.

Cote et valeur des pichets Picasso Madoura

Les œuvres qui naissent de la collaboration Pablo Picasso et Suzanne Ramié sont réalisées dans l’atelier Madoura à partir de 1938. L’essentiel de ces œuvres sont en céramique mais on compte également un certain nombre d’œuvres en terre cuite ou en faïence. Les deux artistes fabriquent ensemble des objets du quotidien :  vases, plats, pichets et assiettes sans oublier quelques sculptures même si on en trouve relativement peu sur le marché de l’art, toujours en respectant la tradition provençale. Ces œuvres sont adjugées entre 1150 et 524 049€.  Un pichet en forme de boule dit « Taureau », réalise en terre de faïence blanche s’est vendu à hauteur de 108 000€ en 2021, tandis qu’il était estimé entre 100 000 et 150 000€.

Ordre de valeur allant d’une œuvre simple à la plus prestigieuse

Type d'oeuvre

Résultat

Pichet en céramique émaillée

De 500 à 24 700€

Pichet en terre cuite

De 1 070 à 59 700€

Pichet en terre de faïence

De 1 150 à 212 000€

Faites estimer gratuitement vos objets par nos experts

Réponse en - de 24h

Estimation gratuite

Style et technique des œuvres Picasso Madoura

A l’atelier Madoura, Picasso et Suzanne Ramié explorent avec fascination des formes anthropomorphes et zoomorphes. Ils façonnent une myriade de créatures, comme des hiboux hiératiques, des oiseaux majestueuxou encore des chouettes, des poissons et de blanches colombes. Les formes des pichets édités par Madoura sont très diverses, et les matières aussi : terre de faïence, céramique émaillée, terre cuite. Le résultat peut d’une œuvre à l’autre varier du tout au tout, en fonction de l’animal choisi et des couleurs utilisées.

L’atelier Madoura et la collaboration avec Picasso

Madoura est un atelier de poterie crée en 1938 par le couple de Suzanne et Georges Ramié, à Vallauris, ville nichée sur les hauteurs entre Antibes et Cannes. Au cours de ses vacances estivales en 1946, en compagniede Françoise Gilot, artiste peintre et écrivain, Suzanne Ramié fait visiter l’admirable atelier de poterie de Madoura pour la première fois à Pablo Picasso. Il est émerveillé. Le couple Ramié l’encourage diligemment à modeler la terre de Madoura, servant sur un plateau d’argent à l’illustre artiste une nouvelle manière d’exercer sa créativité fulminante.

Atelier Madoura x Picasso, pichet en terre cuite

L’empreinte des œuvres Picasso x Madoura sur leur époque

Picasso réalise plus de 3 600 pièces en céramique à l’atelier Madoura qui sont le fruit de la rencontre entre Suzanne Ramié et Picasso. Les céramiques de Picasso révèlent une exploration téméraire et une grande spontanéité créative. Il enquête sans relâche sur l’utilisation de la céramique, aussi bien les secrets de sa technique que de son esthétique. Picasso réussit à faire naître de nouveaux formalismes artistiques qu’il tentait déjà d’approcher depuis sa période cubiste en combinant sculpture, peinture et technique d’impression.Les objets en céramiques confèrent par le biais de leur troisième dimension un terrain de jeu nouveau pour l’artiste, attribuant une portée sémantique et conceptuelle moyennant sa façon remarquable d’employer la surface et le volume. Il figure ainsi en trois dimensions ce qu’il avait souhaité communiquer par le biais de ses toiles peintes en l’occurrence sans perspective, sans lois ni règles académiques. Par ailleurs, ces céramiques nécessitent un grand savoir-faire pour être capable de la peindre sans en connaitre le rendu final, apparaissant une fois la cuisson achevée. Picasso offre son art à un public nouveau pouvant posséder une œuvre de l’artiste grâce à des prix plus accessibles.

Les pichets issus de cette collaboration sont des œuvres particulièrement prisées et recherchées pour leur originalité, leur aspect décoratif mais aussi leur aspect utilitaire.

La présence de l’atelier Madoura sur le marché des enchères

Ces céramiques intègrent les foyers et sont très vite prisées par les collectionneurs.  Entre 1950 et 1960, de nombreux artistes émérites tels que Marc Chagall, Victor Brauner, Foujita et Matisse défilent tour à tour à La Poterie Madoura. L’atelier jouit d’une telle renommée qu’en 1953, on décerne à Suzanne Ramié le titre de Chevalier de la Légion d'Honneur.

Reconnaître la signature des œuvres Picasso Madoura

Il est important de faire expertiser son œuvre car il existe malheureusement de nombreuses contrefaçons. Le tampon (« édition Picasso Madoura ») et le numéro de série indique l’authenticité de l’œuvre.

Signature et gaufrage des éditions Madoura x Picasso

Connaître la valeur d’un pichet Picasso x Madoura

S’il s’avère que vous possédez une œuvre « Picasso x Madoura », demandez sans hésitation une évaluation gratuite par le biais de notre formulaire sur notre site internet. Un membre de notre équipe vous contactera promptement afin de vous communiquer l’estimation de la valeur de votre œuvre, sans oublier de vous transmettre les informations ad hoc sur celle-ci. Si vous considérez vendre votre œuvre, vous serez également accompagnés par nos spécialistes afin de bénéficier d’alternatives pour la céder au meilleur prix possible.

Faites estimer gratuitement vos objets par nos experts

Réponse en - de 24h

Estimation gratuite

D'autres créations d'artistes à découvrir

Des oeuvres de la même époque vendues aux enchères

security

Site sécurisé, anonymat conservé

agrement

Commissaire-priseur et expert agréé par l'État

certification

Estimations gratuites et certifiées