Cote et valeur des oeuvres, estampes, peintures de Jacques Villon

Villon

Considéré comme l’un des peintres les plus importants de son époque, Jacques Villon (1875-1963) est l’un des grands théoriciens du cubisme synthétique. Sa cote subit des fluctuations mais reste globalement élevée sur le marché des enchères, ses œuvres suscitent un engouement privilégié de la part des collectionneurs.

Si vous détenez une œuvre réalisée par l’artiste Jacques Villon ou d’après son travail et que vous souhaitez connaître sa valeur, nos experts et commissaires-priseurs agréés par l’État vous aiguilleront. Nos spécialistes réaliseront une expertise gratuite de votre œuvre, et vous transmettront une estimation précise de sa valeur sur le marché actuel. Par la suite, si vous désirez vendre votre œuvre, nous vous orienterons vers le meilleur dispositif possible pour en obtenir un prix optimal.

Cote et valeur de l'artiste

Artiste polyvalent s’inscrivant surtout dans le cubisme synthétique, Jacques Villon est un peintre très apprécié sur le marché de l’art. Depuis les années 2000, sa cote explose et le place comme étant une valeur sûre du marché international, il est très prisé par les acheteurs français et les acheteurs américains. Les œuvres de Villon les plus recherchées sont ses toiles cubistes. Sa composition cubiste à dominante rouge L’Acrobate, datant de 1913, a été vendue à hauteur de 945 000€ en 2004 par Sotheby’s, tandis qu’elle était estimée entre 411 000 et 575 400€. 

Ordre de valeur allant du plus basique au plus prestigieux

Technique utilisée

Résultat

Dessin - aquarelle

De 50 à 75 370 €

Estampe - multiple

De 5 à 175 110 €

Huile sur toile

De 30 à 945 300 €

Faites estimer gratuitement vos objets par nos experts

Réponse en - de 24h

Estimation gratuite

Les œuvres et le style de l’artiste

Villon connaît un début de carrière très influencé par Henri de Toulouse-Lautrec. Il utilise d’abord petit la technique de l’eau forte et produit des gravures sur cuivre. Plus tard, il prendra part au mouvement fauviste sans participer au scandale de la salle VII. C’est lors de la naissance du cubisme, dont il connaît et expérimente toutes les phases, que Villon va révéler son identité artistique et théoriser le langage stylistique du cubisme.

Jacques Villon ou la traduction plastique du cubisme

Jacques Villon, de son vrai nom Gaston Émile Duchamp, naît en 1875 dans une famille relativement aisée et très tournée vers l’art. Il est l’ainé d’une fratrie d’artistes comprenant le peintre, sculpteur et écrivain Marcel Duchamp, le peintre Suzanne Duchamp, ainsi que le sculpteur Raymond Duchamp-Villon.

Il grave à la technique de l’eau forte sur des batteries de cuisine petit, puis sur du cuivre. Son grand père lui enseigne plusieurs techniques et fait de lui un enfant cultivé et ouvert sur le monde. Il fait son droit à l’université de Paris, en vivant avec son frère Raymond, tout en fréquentant Montmartre. Villon suit une formation aux Beaux-Arts de Rouen à condition de finir son droit, et signe Jacques Villon pour dissocier son identité d’artiste de celle de ses frères.

Aux Beaux-Arts de Paris, il est ensuite l’élève de Fernand Cormon, puis rencontre Toulouse-Lautrec avec qui il va travailler une dizaine d’année pour la production d’affiches de cinéma et l’illustration de presse.

Tout en continuant à graver sans cesse, il participe à l’organisation des Salons de 1905 et 1906 et prend part au fauvisme. Il s’isole de Montmartre et créé la Section d’or, groupe réunissant notamment Apollinaire, Picabia, Metzinger, R. Delaunay ou encore Fernand Léger.  

En 1944, la galerie Louis Carré acquiert l’entièreté de son atelier et lui consacre une exposition : c’est le début de son succès sur le plan international.  

Il créé une langue graphique du cubisme et apporte une contribution immense au progrès artistique de son siècle.

Une exposition regroupant ses œuvres ainsi que celles de ses frères et sœurs est organisée à Rouen puis à Paris en 1967, quatre ans après sa mort dans son atelier de Puteaux, à l’âge de 87 ans.

L’apport de Jacques Villon au cubisme et à son dépassement  

Apollinaire, proche de Braque et Picasso, joue un rôle fondamental dans l’histoire du mouvement, et aide Jacques Villon à mener ses recherches sur le dépassement du cubisme. Sans s’inscrire dans la démarche statique et glaciale du cubisme analytique (cf. Picasso, Portrait d’Ambroise Vollard), il cherche l’ordre et la discipline permettant à chaque plan coloré de prendre vie et de trouver sa place dans la composition, persuadé d’avoir compris comment l’œil intégrait la dimension matérielle de l’œuvre.

Il décompose et recompose la structure visuelle de ses supports en les organisant en pyramides, quatre au total : deux diagonales reliées aux angles permettent au sujet de prendre forme.

Sa démarche est rigoureuse et cartésienne, imprégnée des progrès scientifiques et neurochimiques de son époque, en ne laissant absolument rien au hasard.

Sa signature

Les œuvres de Jacques Villon ne sont pas toutes signées. De surcroît, il existe beaucoup de copies : c’est pourquoi l’expertise est importante.

Signature de Jacques Villon

Expertiser votre bien

Si vous êtes propriétaire d'une œuvre de Jacques Villon, n'hésitez pas à solliciter une évaluation gratuite en remplissant notre formulaire en ligne. Un membre de notre équipe, composée d'experts et de commissaires-priseurs agréés, vous contactera pour vous fournir une estimation de la valeur marchande de votre œuvre signée Metzinger.

Si vous envisagez de vendre votre œuvre, nos spécialistes vous guideront également à travers les différentes alternatives disponibles pour obtenir le meilleur prix possible, en tenant compte des tendances du marché et des spécificités de chaque œuvre.

Faites estimer gratuitement vos objets par nos experts

Réponse en - de 24h

Estimation gratuite

D'autres créations d'artistes à découvrir

Des oeuvres de la même époque vendues aux enchères

security

Site sécurisé, anonymat conservé

agrement

Commissaire-priseur et expert agréé par l'État

certification

Estimations gratuites et certifiées